Boissons sans alcool

Bière de gingembre

Avertissement

Bien que ça s’appelle de la bière, cette boisson est non alcoolisée et, pour le goût, se situe entre la limonade et le canada dry (qui est de la ginger ale).

Ingrédients

Matériel

Préparation de la « mère »

La mère est une culture qui va servir à créer à ensemencer la bière de gingembre. Un démarreur si vous voulez.

Pendant une semaine, tous les jours, ajoutez les mêmes quantités de sucre et de gingembre. Rajoutez de l’eau au besoin.

Si tout se passe bien, le contenu du pot doit devenir gluant comme de la morve (désolé pour l’image).

Préparation de la bière de gingembre

Laissez fermenter une bonne semaine. Vous devriez voir (voire entendre) des petites bulles se former. C’est là qu’il est bon d'avoir une fermeture à caoutchouc : si la pression se fait trop forte, le gaz pourra sortir.

Astuce : mettez un chiffon ou une serpillière sous la jarre, des fois que le dégazage fasse sortir un peu de liquide.

Au bout d’une semaine, vous pouvez mettre en bouteilles. Vous pouvez mettre un trait de jus de citron dans la bouteille, la bière de gingembre n'en sera que meilleure.

Laissez les bouteilles tranquilles une dizaines de jours puis mettez-les au frigo.

Après cela, vous pourrez les boire.

Réutilisation de la mère

Après un séjour au frigo, la mère est endormie. Sortez-là du frigo, laissez-la à température ambiante et nourrissez-la pendant une bonne semaine avant de vous en servir de nouveau.

Si vous constatez que la mère perd de sa viscosité même après son réveil et sa cure de nourriture, il y a des chances qu'elle soit bonne à jeter.

Kéfir de fruit

Ingrédients

Je fais à coup de 8 litres, mais voici les proportions divisées par 8

Préparation

On peut refaire du kéfir directement derrière avec les grains. Pour les laisser au repos, les mettre dans un bocal avec de l’eau et du sucre et mettre le bocal au frigo.

Faites attention en ouvrant les bouteilles, ça peut être très, très pétillant et jaillir, même si la bouteille était au repos (le champagne, à côté, ressemble à de l’eau gazeuse).

NB : pour la mise en bouteille, privilégier les bouteilles à bouchon mécanique, cela permet à la pression de s’échapper s’il y en a trop (si les bouteilles sont debouts, bien sûr, si elles sont couchées, un peu de kéfir risque de s’échapper).

Plus d’infos

¹ : a priori, on peut fermer le récipient. Comme ça dégage quand même pas mal de gaz chez moi pendant la fermentation, je préfère utiliser un linge, histoire d’éviter les problèmes de pression comme l’explosion 😅