Migration d’une version majeure de PostgreSQL à une autre

NB : instructions pour le passage de PostgreSQL 11 à PostgreSQL 13 (Debian Bullseye). Voir ici pour de 9.1 à 9.4 (Debian Jessie), ici pour de 9.4 à 9.6 (Debian Stretch) et ici pour de 9.6 à 11 (Debian Buster).

NB : mettez vous dans un tmux avant de commencer la procédure. Prudence est mère de sûreté.

NB : si vous utilisez l’extension PostGis, optez pour la méthode moins rapide, ça vous évitera bien des soucis.

Attention : si vous avez des fichiers de configuration dans /etc/postgresql/XX/main/conf.d, ils ne seront pas copiés dans le dossier de configuration de la nouvelle version par pg_upgrade_cluster ! Pensez à les copier à la main.

Méthode rapide

On stoppe les clusters PostgreSQL

service postgresql stop

On vire le cluster de la nouvelle version (normalement vide si on vient juste de l'installer : faire gaffe à ne pas laisser passer de temps entre l'installation de la nouvelle version et la migration des données, pour que personne n'utilise le nouveau cluster)

pg_dropcluster --stop 13 main

On migre les données

pg_upgradecluster -m upgrade 11 main

ATTENTION

Si vous avez mis des shared_preload_libraries dans la configuration de votre ancien cluster, il y a des chances que pg_upgradecluster -m upgrade 11 main se foire (mais pas si on utilise la méthode dump décrite plus bas.

La solution est simple : créez le répertoire /etc/postgresql/13/main/conf.d et mettez-y un fichier dont le nom se termine par .conf (genre shared_preload_libraries.conf).

Dans ce fichier, mettez la configuration de vos shared_preload_libraries et ça devrait être bon.


Il faut savoir que cette commande copie les données de l’ancien cluster vers le nouveau. Il vous faut donc avoir au moins une fois la place de /var/lib/postgresql/11 de disponible. Un contournement est d’utiliser l’option --link qui utilisera des hard links plutôt qu’une copie. Par contre, si quelque chose foire, vous foirez votre ancien cluster avec, c’est donc dangereux.

On redémarre le cluster (le 13 pour le coup) :

systemctl start postgresql

Allez dans /var/log/postgresql, vous aurez un dossier qui commence par pg_upgrade et qui contiendra deux scripts. Un pour réanalyser votre nouveau cluster, un autre pour supprimer l’ancien. On supprime l’ancien avec apt-get plus loin, vous n’avez donc qu’à lancer le script de réanalyse :

sudo -u postgres /var/log/postgresql/pg_upgradecluster-11-13-main.*/analyze_new_cluster.sh

Méthode moins rapide

Cette méthode fait un pg_dump et un pg_restore. C’est infiniment plus long quand on a de grosses bases de données, mais ça donne un cluster bien propre. Tellement propre que des fois ça foire pour cause de clés dupliquées ?

Vous aurez compris, je n’aime pas tellement cette méthode. Elle a cependant l’avantage d’éviter les problème d’index, vu que ça reconstruit les indexes (ce qui participe à la lenteur de la méthode).

service postgresql start
pg_upgradecluster -m dump 11 main

Fin de migration, partie commune aux deux méthodes

On teste les applis qui utilisent PostgreSQL.

Si ça fonctionne, on vire les anciennes données

pg_dropcluster 11 main --stop

On vire l'ancienne version de PostgreSQL

apt-get autoremove --purge postgresql-11

Source